Attention à nos comptes bancaires. Les armes préférées des escrocs sont désormais notre téléphone et notre ordinateur.

Nous gérons désormais quasiment toutes nos opérations bancaires en ligne : nous consultons nos comptes, nous faisons des virements sur notre ordinateur ou notre smartphone. Nous achetons en ligne et payons à distance. La délinquance en ligne s’est organisée et elle est particulièrement active. Les arnaques financières évoluent sans cesse. La moindre faille du système, la moindre négligence du consommateur et ce sont des sommes considérables qui peuvent être détournées.

Nos opérations bancaires sont des données tellement sensibles qu’elles sont devenues les cibles privilégiées des cybercriminels.
Leur but : nous dérober nos identifiants de connexion de compte en ligne pour le pirater ou récupérer les coordonnées de notre carte bancaire, pour eux même ou pour les revendre.

La liste des arnaques est longue et les méthodes variées. Pour récupérer nos coordonnées, les fraudeurs sont capables de tout, y compris de fouiller nos poubelles (ayez le réflexe de détruire les documents comportant des informations confidentielles avant de les jeter pour empêcher toute usurpation !). Ils sont capables de nous observer pour récupérer notre code confidentiel et nous devons rester vigilants : composez un code à l’abri des regards, ne lâchez pas votre carte bancaire des yeux.

Mais les armes préférées des escrocs sont désormais notre téléphone et notre ordinateur. Ils s’insinuent dans notre boîte mail, nos textos, ils nous appâtent sur les réseaux, les plateformes d’échange… Tous les moyens sont bons.

>> Pour en savoir plus

Pour contacter l’INDEDOCA-cgt dans notre région