GEL DU PRIX DU GAZ - La CGL dénonce des mesures à deux vitesses

La CGL dénonce des mesures d’aides qui excluent les logements collectifs et fragilisent encore plus les foyers les plus modestes.

Logements collectifs : grands oubliés des aides sur les prix du gaz

La Commission de régulation de l’énergie (CRE), autorité indépendante chargée de garantir le bon fonctionnement des marchés français de l’énergie pour protéger le consommateur, donne chaque mois au gouvernement son évaluation du tarif réglementé de vente du gaz (TRV) en fonction de l’évolution des coûts d’approvisionnement d’Engie. Cela conduit à une hausse ou à une baisse des prix pour l’usager.
Face à ses prévisions à la hausse, un décret paru au “Journal officiel” du 23 octobre 2021 annonçait que les tarifs réglementés de gaz d’Engie seraient bloqués, entre le 1er novembre 2021 et le 30 juin 2022, au niveau des tarifs du mois d’octobre 2021. Pourtant cette mesure, que la CGL salue, semble être à deux vitesses, de nombreux consommateurs restants soumis à une augmentation record.

#Consommation #Consommateur #Consommateurs #BouchesDuRhone #INC #CTRC #CTRCPACA #PACA #Marseille #Toulon #Avignon #Nice #CGL #gaz #GeldesPrix #logementscollectifs

>> Pour en savoir plus.
Pour contacter la CGL dans notre région