La DGCCRF protège les consommateurs contre les compléments alimentaires « miracle »

La DGCCRF contrôle la véracité des allégations ainsi que la qualité des compléments alimentaires mis sur le marché[1]. Les allégations concernant ces produits sont parfois discutables voire trompeuses, surtout en e-commerce. Les allégations que les fabricants et distributeurs mettent le plus en avant pour vendre leurs produits sont relatives à la vitalité, à l’amélioration du sommeil, à la réduction du stress, à la digestion ou encore à la perte de poids.

Pour en savoir plus