Le prix des médicaments

En 2019, le chiffre d’affaires des médicaments en France est de 60 milliards d’euros selon le Bilan Economique édition 2020 du LEEM (Les entreprises du médicament, syndicat du milieu pharmaceutique). Environ 30 milliards d’euros de ce chiffre d’affaires sont réalisés à l’export. L’autre moitié se répartit entre la vente de médicaments aux officines (pharmacies) et aux hôpitaux : 21,7 milliards d’euros sont réalisés par la vente aux officines en France métropolitaine (21,2 milliards dont 19,3 milliards sur des médicaments remboursables et 1,9 milliard sur des médicaments non remboursables) et dans les DOM (0,5 milliard), 8,4 milliards d’euros sont réalisés par la vente aux hôpitaux.

Le marché du médicament en France présente quelques caractéristiques nationales qui le distinguent des autres pays. En France, le médicament est considéré comme un bien "méritoire", c’est-à-dire un bien auquel les citoyens doivent avoir accès en cas de besoin, quelle que soit leur capacité à payer ce médicament. Ainsi, la demande de médicaments en France est très peu sensible au prix du médicament (s’il est remboursable) car le consommateur finance indirectement sa consommation.

Quels sont les processus de mise sur le marché d’un médicament ? Quel circuit administratif suivent les médicaments ? Comment est déterminé le prix d’un médicament ? Comment décide-t-on si un médicament est remboursé par la Sécurité sociale ou non ?

L’Institut national de la consommation vous répond.