Le prix du gaz en hausse de plus de 20 % depuis le 1er janvier

Après une hausse continue des tarifs réglementés de vente de gaz depuis le mois de mai, une nouvelle augmentation a eu lieu en ce 1er septembre. Cette énième augmentation représente une hausse de 2,7 % pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 5,5 % pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de 9,0 % pour les foyers qui se chauffent au gaz.

Depuis le 1er janvier dernier, les tarifs du gaz affichent donc une hausse de plus de 20% et dépassent de 15% le niveau le plus haut niveau atteint le 1er janvier 2019.

Avec plus de 5 millions de ménages abonnés aux tarifs règlementés de gaz, dont une majorité de familles modestes, le pouvoir d’achat des ménages est en baisse.

A ce constat s’ajoute un hiver plus long et plus froid augmentant significativement la consommation en énergie pour se chauffer.

Au vu du contexte actuel, l’AFOC s’inquiète de ces augmentations répétées et attend de l’Etat qu’il reconsidère la perspective de mettre fin aux tarifs règlementés du gaz prévue au 30 juin 2023 pour les particuliers. La libre concurrence pourrait accentuer les hausses tarifaires ainsi que les mauvaises pratiques commerciales de certains fournisseurs (démarchage abusif, vente forcée, etc…).

Pour contacter l’AFOC dans notre région