Prix des médicaments : réguler pour garantir l’accès à l’innovation

Comme toujours avec ce qui touche à la santé, l’encadrement des pratiques des acteurs économiques impliqués dans le champ du médicament ne peut reposer sur les seules lois du marché. Trop d’interférences (éthiques, culturelles, psychologiques…) viennent perturber l’approche réputée rationnelle dans les choix du « citoyen-consommateur » lorsqu’il est patient ou usager du système de santé. D’où la nécessité d’une régulation entre les parties-prenantes du marché du médicament, en particulier par l’intervention de la puissance publique qui a la lourde responsabilité de jongler avec tact entre l’égalité dans l’accès aux soins, la maîtrise des dépenses d’assurance maladie et la promotion de l’innovation thérapeutique en veillant au passage au maintien de capacités nationales en matière de recherche et développement.

Pour plus d’infos