Quel sapin de Noël choisir ?

Naturel ou artificiel, épicéa ou sapin, coupé ou avec racines, en supermarché, en jardinerie ou chez un producteur ? L’achat d’un sapin de Noël peut vite tourner au casse-tête ! Voici quelques repères pour vous aider.

Les sapins naturels en vente au moment des fêtes sont cultivés spécialement à cette fin, et très majoritairement en France (80 %). En acheter ne contribue donc pas à la déforestation. Leur culture peut cependant avoir un impact négatif, du fait de l’utilisation d’engrais, de désherbants ou d’insecticides, de même que leur acheminement. Pour le réduire, mieux vaut sélectionner un sapin affichant un label environnemental qui garantit une gestion durable des forêts (Plante Bleue, MPS-A, PEFC ou AB) et opter pour un arbre cultivé au plus près de chez vous. Les sapins naturels ont l’avantage de pouvoir d’être replanté ou de se recycler en compost ou copeaux. Une fois les fêtes passées, amenez-le pour cela dans un point de collecte ou à la déchetterie, ou transformez-le vous-même en copeaux si vous disposez d’un broyeur. Il peut également servir de bois de chauffage à condition d’avoir un espace pour le faire sécher suffisamment longtemps. Le bois de résineux humide est en effet plus polluant et encrasse les cheminées et poêle.

Pour en savoir plus

Pour contacter la CLCV dans notre région