Sécurité des moyens de paiement : un niveau de fraude global maîtrisé en 2020

L’observatoire de la sécurité des moyens de paiement (OSMP) a publié début juillet son rapport d’activité de l’année 2020 en saluant le déploiement de l’authentification forte pour sécuriser les paiements en ligne : 95% des flux bancaires en ligne respectent la réglementation et notamment celle concernant l’authentification forte qui permet à la banque de s’assurer que le consommateur est bien à l’origine du paiement en ligne via deux preuves d’identité distinctes.

L’AFOC, qui siège à l’OSMP, souligne l’intérêt de cette évolution technologique, surtout dans le contexte actuel de crise sanitaire qui a largement amplifié l’utilisation des moyens de paiement à distance, et par conséquent, les risques d’arnaques.

Le rapport évoque notamment l’expansion de l’arnaque au chèque. Ce type de fraude fait actuellement l’objet de nombreux litiges dont l’AFOC est saisi. Par exemple, certains arnaqueurs répondent à une annonce d’un particulier en proposant de régler par chèque avec un montant supérieur au prix annoncé pour soi-disant couvrir les frais d’expédition par un transporteur dûment indiqué. Le vendeur est ensuite invité à renvoyer à l’acheteur l’argent correspondant à ce surplus via un virement ou une société de transfert d’espèces. Au moment où l’acheteur règle son achat, le chèque apparaît bien sur le compte du vendeur. Or, le vendeur, averti par sa banque, ne découvrira que quelques jours plus tard qu’il s’agit d’un faux chèque. Pour éviter ce type d’arnaque, un plan d’actions a été mis en place par l’OSMP visant à renforcer la sécurité des paiements par chèque.

Par ailleurs, l’AFOC constate une recrudescence des cas d’usurpation d’identité lors de la validation d’un virement en ligne, ce qui montre bien qu’il est encore nécessaire de renforcer la sécurité et le bon fonctionnement des moyens de paiement.

L’AFOC encourage la mise en place rapide et efficace par les banques de mesures de sécurité luttant contre les nouvelles méthodes d’arnaque.

Bon à savoir : Créé par la loi n°2016-1691 du 9 décembre 2016, l’Observatoire de la Sécurité des Moyens de Paiement (OSMP) est une instance destinée à favoriser l’échange d’informations et la concertation entre toutes les parties concernées (consommateurs, commerçants et entreprises, autorités publiques et administrations, banques et gestionnaires de moyens de paiement) par le bon fonctionnement des moyens de paiement et la lutte contre la fraude. L’AFOC nationale en fait partie (Hervé Mondange) en représentation des consommateurs.

Pour contacter l’AFOC dans notre région