Sécurité sanitaire des produits pharmaceutiques et alimentaires : l’efficacité des agences en question...

Alors que le tribunal administratif de Nice vient de suspendre en référé l’autorisation de mise sur le marché de deux insecticides au nom du principe de précaution et que l’affaire du « Levothyrox » a pointé au cas d’espèce les limites du dispositif de la sécurité du médicament, l’AFOC s’interroge sérieusement sur le bon fonctionnement des agences sanitaires dans ces dossiers : l’ANSES et l’ANSM. 

Pour en savoir plus

Contacter l’AFOC dans notre région