Une question de santé publique, et de justice sociale

La crise sanitaire est amplifiée par une gestion empirique et calamiteuse de ce gouvernement mais également par la mise en œuvre du risque acceptable.
Résultat : plus de 24 760 morts à ce jour. C’est un véritable scandale sanitaire d’État.
L’inflation du prix des masques et des produits de première nécessité démontre qu’il s’agit d’une santé à deux vitesses.
Cette situation met en danger les populations les plus fragiles.
C’est pourquoi INDECOSA-CGT exige la gratuité des masques, des produits hydroalcooliques, ainsi que des tests. C’est une question de santé publique et de justice sociale.
Pour les familles leurs coûts sont insupportables et les spéculateurs s’en donnent à cœur joie. Leur prix a été multiplié par quatre en quelques jours. Ce n’est pas aux familles de payer les cadeaux offerts à la grande distribution ainsi que les atermoiements du gouvernement. C’est scandaleusement insupportable.

Aussi, INDECOSA C.G.T. exige une TVA à taux zéro sur les produits de première nécessité, et le blocage des prix sur les masques et les produits hydro alcooliques.
Pour INDECOSA.CGT, il n’est pas envisageable qu’à la crise sanitaire s’ajoute une crise sociale qui touchera encore les plus précaires.

Pour contacter l’INDECOSA-CGT dans notre région