Le droit à l’eau doit rester intangible

jeudi 5 mars 2015
popularité : 2%

Projet de loi transition énergétique

A l’occasion de l’examen au Sénat du projet de loi sur la transition énergétique, un amendement est venu autoriser les coupures d’eau des particuliers, remettant ainsi en cause le droit à l’eau institué par le législateur en 2006 et reconnu comme un droit de l’homme en 2010 par les Nations Unies. La CLCV écrit à la ministre de l’Environnement pour lui demander de rétablir ce droit.

Retrouvez la suite en pièce jointe

POUR CONTACTER LA CLCV


1 vote

Documents joints

Word - 20.3 ko

Commentaires

Annonces

NOS EMISSIONS SUR F3

Dans la "Galerie", vous trouverez les émissions diffusées lors des années précédentes...