Une enquête de FF sur le coût de la rentrée scolaire

mardi 31 août 2010
par  Colette
popularité : 2%

- Selon Familles de France, les frais pour un élève entrant en sixième augmentent de 0,6 % par rapport à l’an dernier.
  • Le baromètre de la CSF lui, montre une hausse de 1,1 % en moyenne, tous niveaux confondus de la maternelle à la première.
  • Dans son enquête annuelle publiée le 17 août, Familles de France évalue le coût de l’entrée d’un élève en sixième à 175 € en moyenne, soit 0,6 % de plus que l’année précédente. Finies « les baisses importantes de 2008 (– 7,67 %) et 2009 (– 8,70 %) », écrit l’association.

Mise en cause de la qualité des produits « essentiels » vendus en grandes surfaces

En cause selon elle : la hausse de près de 4 % des prix des vêtements. Mais aussi « la baisse de la qualité » des produits dits « les essentiels de la rentrée ». Ces derniers sont peu onéreux, puisqu’ils font l’objet d’un accord entre les distributeurs et le ministère de l’éducation nationale ; mais leur piètre qualité aurait donc orienté des familles vers les produits plus chers.

Familles de France avance que « le manque de communication » y est pour quelque chose : « Même si les produits “essentiels” avaient été de qualité, les familles ne les auraient probablement pas choisis dans la mesure où elles ne connaissaient pas le principe. » Enfin, « les multiples offres des grandes surfaces permettant de bénéficier de réductions ultérieures troublent les achats des familles » : ces dernières sont tentées d’acheter un cartable d’une grande marque, par exemple, pour obtenir une ristourne sur des produits alimentaires quelques jours plus tard.

Jusqu’à 821 € de frais de rentrée pour un lycéen

De son côté, l’enquête annuelle de la Confédération syndicale des familles (CSF) publiée le 27 août fait ressortir une hausse du coût de la rentrée de 1,1 % en moyenne, tous niveaux confondus (de la maternelle à la classe de première, y compris la première année de BEP). L’association estime par exemple à 821 € les frais de rentrée d’un lycéen en « seconde technologie industrielle », contre 810 € en 2009. Ou encore à 113 € le coût pour un élève entrant à l’école primaire, contre 111 € l’an dernier.

La CSF a évalué, par type de famille, l’impact total de la rentrée sur le budget de septembre. Par exemple, une mère seule avec deux enfants de 9 et 13 ans, travaillant à temps partiel et payée au Smic, peut compter sur 910 € d’aides (allocations familiales, allocation de soutien familial avec une majoration par âge, allocation de rentrée scolaire), qui suffisent à payer les dépenses de rentrée (508 €).

La réforme du lycée entraîne des coûts supplémentaires

Mais d’autres familles n’ont pas cette chance. Ainsi, un couple avec deux salaires faibles et trois adolescents au collège ou au lycée doit débourser plus de 3 100 € de frais de rentrée, à comparer aux 500 € d’allocations qu’il touche. Malgré les aides de l’État, la rentrée reste donc un moment difficile à passer pour les familles pauvres.

Enfin, la réforme du lycée entraîne un coût supplémentaire : le nouveau programme de la seconde modifie les manuels, qu’il va falloir remplacer sans possibilité d’acquérir des livres d’occasion. La facture sera salée – soit pour les régions prenant en charge la totalité ou une partie de ces frais, soit pour les familles devant payer le solde.

{{}}

CONTACT :

PLUS D’INFOS :
http://www.familles-de-france.org/customer/product.php?productid=1382

{{}}


0 vote

Commentaires

Annonces

NOS EMISSIONS SUR FR3

Dans la "Galerie", vous trouverez les émissions diffusées lors des années précédentes...
Hélas 2016 n’a pas vu de diffusions de "flashconsos", mais tout devrait reprendre vers mi 2017, nous vous tiendrons informés !