Enquête qualité des fruits : déception pour les tomates, du mieux pour les raisins

jeudi 11 janvier 2018
par  Communiqué associatif
popularité : 1%

Chaque année depuis 2010, notre association conduit une enquête de satisfaction sur la qualité et le prix des fruits auprès de consommateurs en organisant des dégustations et des relevés de prix.
Cette année, nos bénévoles ont organisé 67 dégustations dans 23 départements et ont rassemblé plus de 830 participants. Les dégustations, réalisées entre mi-septembre et mi-octobre, ont porté sur trois types de tomates rouges (rondes en grappe, côtelées et cerise) et des raisins blancs français et italiens.


Tomates : la déception se confirme

Cette année, nous observons à nouveau que la qualité des tomates n’est toujours pas suffisante pour les consommateurs et qu’il n’y a pas de relation entre la qualité et le prix. Ainsi, seulement 28% de nos consommateurs sont satisfaits par le goût des tomates. Constat variable selon les types de tomates : pour les tomates rondes en grappe et les tomates côtelées, la satisfaction chute à 20%. Notons que les tomates côtelées (près de 2 fois plus chères que les tomates rondes en grappe) apportent autant, voire moins, de satisfaction que les tomates grappe. Les meilleurs taux de satisfaction sont observés pour les tomates cerise (42%) dont le prix moyen est proche de 6 à 7 euros le kilo. Une différence de prix notable entre ce type de tomate et les autres !

Raisins : des raisins italiens à des prix attractifs

Les consommateurs sont plus satisfaits par les raisins même s’il existe encore une marge de progression : 50 à 60% d’entre eux apprécient la qualité globale et le goût des raisins mais près de 20% trouvent que leur goût est peu agréable ou désagréable. Nous observons peu de différences pour le goût entre les raisins français et italiens alors que le prix des produits italiens est beaucoup plus attractif. Parmi les variétés françaises les plus représentées, les raisins sans pépin et le chasselas, dans une moindre mesure, sont les variétés qui remportent le plus de succès auprès des consommateurs (goût et taux de sucre).

Insatisfaction par rapport à la qualité des fruits en grande distribution

Seuls 18% des consommateurs sont satisfaits de la qualité des fruits vendus en grande et moyenne distribution. Les consommateurs évoquent un manque de goût, de maturité, de traçabilité et de conservation des fruits vendus en GMS.

Des pistes d’amélioration

La CLCV recommande ainsi que l’ensemble des acteurs continue de poursuivre leurs engagements d’amélioration tant en termes de choix de variétés, que d’optimisation de dates cueillette ou encore de de conditions de transports et de conservation au niveau des magasins. Par ailleurs, des conseils dispensés aux consommateurs peuvent les aider à mieux préserver les fruits.

Dans le cas des raisins, la compétitivité des raisins italiens semble importante du fait de leur prix attractif et de la satisfaction que ces produits génèrent, équivalente ou meilleure à certains produits français, plus chers. Dans une dynamique de filières locales, une réflexion doit être menée sur la revalorisation de produits français de qualité.

Pour contacter la CLCV dans notre région


0 vote

Commentaires

Annonces

NOS EMISSIONS SUR FR3

Dans la "Galerie", vous trouverez les émissions diffusées lors des années précédentes...
Hélas 2016 et 2017 n’ont pas vu encore de diffusions mais tout devrait reprendre, on y croit ....