ALIMENTATION - Crise « Lactalis » : l’AFOC réclame le renforcement des mesures de contrôles

mardi 31 juillet 2018
par  Colette
popularité : 1%

L’AFOC réclame le renforcement des mesures de contrôles Après la découverte fin 2017 de salmonelles dans des lots de laits en poudre destinés aux nourrissons fabriqués par le groupe Lactalis, suivie d’une inadmissible lenteur des distributeurs dans la procédure de retrait-rappel, le rapport et les recommandations de la commission d’enquête parlementaire qui avait été mise en place lors de cette crise, viennent d’être rendus publics.

A cette occasion, l’AFOC réclame un renforcement des contrôles externes sur les procédures d’autocontrôle interne des industries alimentaires, de façon à en minimiser au maximum les failles possibles.

L’AFOC rappelle également que pour assurer la sécurité sanitaire de l’alimentation, les moyens matériels et humains des services chargés des contrôles doivent être notoirement renforcés au sein notamment des ministères de l’agriculture et de l’économie, et que toute coordination de ces services ne doit aucunement mener à en réduire les moyens.
  • L’AFOC demande, comme elle l’a fait devant le Conseil National de la consommation (CNC), que les associations de consommateurs soient parmi les premiers destinataires des alertes émanant des services de veille sanitaire, afin de les relayer de manière complémentaire et le plus largement possible auprès des consommateurs par leurs propres canaux d’information. L’AFOC rappelle en outre que les associations agréées de défense des consommateurs sont parfaitement compétentes, et expérimentées, pour introduire des actions de groupe en cas de plaintes collectives de consommateurs victimes notamment de contaminations ou intoxications.

A bon entendeur.
27 juillet 2018

CONTACTEZ L’AFOC DANS NOTRE REGION

{{}}


0 vote

Commentaires

Annonces

NOS EMISSIONS SUR FR3

Dans la "Galerie", vous trouverez les émissions diffusées lors des années précédentes...
Hélas 2016 et 2017 n’ont pas vu encore de diffusions mais tout devrait reprendre, on y croit ....