Pourquoi les loueurs de véhicule exigents-ils souvent une carte de crédit ?

jeudi 20 septembre 2018
popularité : 1%

Avant de louer un véhicule en Europe, regardez quel type de carte bancaire vous possédez ! Si vous pouvez réserver en ligne un véhicule avec une carte de débit, de nombreux loueurs exigent sur place la présentation d’une carte de crédit pour prendre possession du véhicule. Or, la plupart des Français ont une carte bancaire sur laquelle est mentionnée "débit". Le Centre Européen des Consommateurs reçoit des centaines de réclamations de Français qui, détenteurs d’une carte de débit, ont dû renoncer à leur location ou souscrire une assurance complémentaire hors de prix pour prendre possession de leur véhicule. Le CEC France lance donc une campagne d’information sur la distinction entre les différentes cartes bancaires et recommande aux agences de location et plateformes intermédiaires, d’informer clairement les consommateurs, au moment où ils renseignent leurs coordonnées bancaires, le type de carte qui sera exigée pour prendre possession du véhicule.

Carte de crédit /carte de débit : quelles différences ?

En France, les cartes bancaires sont souvent appelées "carte de crédit" alors qu’elles sont en grande majorité des cartes de débit. Depuis 2016, l’Europe a pourtant obligé les émetteurs de cartes bancaires à mentionner la catégorie de la carte sur son recto.

Les cartes avec la mention DEBIT est une carte de paiement à débit immédiat : les montants sont débités sur le compte dans les 48h après l’utilisation de la carte.

Les cartes avec la mention CREDIT est une carte dont les montants sont débités de façon différée sur le compte du porteur, avec ou sans intérêts. Sont notamment considérées comme cartes de crédit, les "cartes à débit différé", les cartes permettant le paiement en plusieurs fois, les cartes de crédit à la consommation ainsi que les cartes de crédit renouvelable, dites "revolving".

Pourquoi les loueurs de véhicules exigent-ils une carte de crédit ?

La "carte de crédit" est associée à une réserve de liquidité, elle permet donc de bloquer une somme d’argent sur la carte sans que les fonds soient forcément disponibles sur le compte en banque du titulaire. Lors d’une location de véhicule, le loueur va pouvoir, avec une carte de crédit, bloquer un dépôt de garantie, sans l’encaisser, qui pourrait servir en cas de dommages.

Avec une carte de "débit", le blocage d’un dépôt de garantie n’est pas forcément possible. Si les loueurs n’ont pas la possibilité d’effectuer une "pré-autorisation", c’est à dire de réserver une somme d’argent, ils devront la prélever, ce qui oblige le titulaire de la carte à posséder les fonds suffisants sur son compte (1000 voire 2000 € parfois) et l’agence à rembourser tout ou partie de cette somme à la fin de la location.
C’est pourquoi de nombreuses agences de location préfèrent refuser les cartes avec la mention "débit" et exiger, à défaut de présentation d’une carte de crédit au nom du conducteur, la souscription d’une assurance complémentaire, souvent hors de prix.

Quel recours pour les consommateurs ?

Si l’obligation de présenter une carte de crédit au nom du conducteur du véhicule était mentionnée dans les conditions générales du loueur, vous n’aurez aucun recours si l’agence vous a refusé la prise du véhicule avec votre carte de débit.

Si l’obligation de présenter une carte de crédit n’était pas mentionnée dans les CGV et que la prise du véhicule vous a été refusée par l’agence, vous pouvez demander le remboursement des frais supplémentaires (assurance complémentaire ou frais d’annulation). Si l’agence était située dans un autre pays de l’UE, en Islande ou en Norvège, contactez le Centre Européen des Consommateurs France.

La société Goldcar sous l’oeil attentif du CEC France

Condamnée en 2016 par l’autorité Italienne à une peine de 2 millions d’euros pour pratiques commerciales déloyales, puis en 2018 à 680 000 €, la société espagnole Goldcar a été rachetée par le groupe français Europcar fin 2017. "Depuis le début de l’année, le CEC France a reçu plus de 110 réclamations contre Goldcar pour des assurances complémentaires imposées lors de la prise de possession du véhicule. Si d’autres loueurs sont concernés, nous espérons que le rachat de Goldcar par Europcar permettra de faire évoluer les pratiques commerciales de cette société qui centralise la majorité de nos réclamations " déclare Bianca Schulz, Responsable du Centre Européen des Consommateurs France.


0 vote

Commentaires

Annonces

NOS EMISSIONS SUR FR3

Dans la "Galerie", vous trouverez les émissions diffusées lors des années précédentes...
Hélas 2016 et 2017 n’ont pas vu encore de diffusions mais tout devrait reprendre, on y croit ....