Appel pour mettre fin au sablage dans la production des JEANS à travers le monde

mardi 5 avril 2011
par  Communiqué associatif
popularité : 2%

L’INDECOSA CGT COMMUNIQUE :

  • Le sablage est devenu de plus en plus prisé dans la production de jeans au cours des vingt dernières
    années. Ce procédé est utilisé dans différents pays de production comme méthode de finition lors du
    traitement de la toile denim. Afin de satisfaire aux dernières tendances de la mode et de maximiser leurs
    profits, les entreprises et les propriétaires d’usines ont exposé les travailleurs, consciemment ou
    inconsciemment, à des risques mortels, en utilisant des techniques de sablage dangereuses. En Turquie,
    des rapports médicaux montrent que les ouvriers opérant le sablage peuvent développer une forme aiguë
    de la silicose, une maladie pulmonaire incurable et potentiellement mortelle, après 6 à 24 mois de travail.
    Les ouvriers du sablage sont souvent jeunes, immigrés, et liés à l’économie informelle. Ils appartiennent à
    la catégorie de travailleurs les plus vulnérables. Outre leurs graves problèmes de santé, ils sont confrontés
    au manque de soutien et de compensation pour la charge financière supplémentaire engendrée par leur
    maladie.
  • Nous, organisations et citoyens soussignés, lançons un appel pour mettre fin à l’utilisation du sablage
    dans la production de jeans à travers le monde.

Nous demandons :

  • 1. Aux marques de cesser immédiatement l’utilisation du sablage le long de leur chaîne
    d’approvisionnement. À cette fin, nous exigeons que les entreprises annoncent publiquement l’interdiction
    du recours au sablage dans leur chaîne d’approvisionnement, et qu’elles s’assurent de son application en
    mettant en oeuvre des mesures de contrôle adéquates en collaboration avec les syndicats des usines et les
    ONG locales. De plus, nous exigeons que les marques assurent aux travailleurs de leurs chaînes
    d’approvisionnement qui ont contracté la silicose, une indemnisation appropriée. Nous exigeons
    également qu’elles garantissent une compensation aux travailleurs et à leurs familles pour la charge
    financière supplémentaire due à la maladie (incapacité de travailler) et qu’elles leur fournissent le soutien
    financier nécessaire pour la prise en charge des traitements médicaux. Nous demandons également aux
    marques qu’elles réalisent, de manière préventive, une évaluation des risques, lorsque de nouvelles
    méthodes de production sont introduites.
  • 2. Aux gouvernements d’interdire le sablage dans la production de jeans. Nous exigeons de leur part qu’ils
    s’assurent du respect de l’interdiction du sablage manuel, et de l’application générale des règles relatives à
    la santé et la sécurité au travail, afin d’améliorer les conditions de travail des ouvriers. De plus, nous
    demandons que les travailleurs déjà atteints de silicose obtiennent de l’Etat un soutien, l’accès à une
    assistance médicale et sociale et le versement de pensions d’invalidité, qu’ils aient travaillé dans le secteur
    formel ou informel.
  • 3. A l’OIT et l’OMS d’inclurent dans leur programme international d’éradication de la silicose (*), les
    chaînes de production de jean.
  • 4. Aux initiatives multi-partites ou entrepreneuriales qui traitent des conditions de travail dans l’industrie
    du vêtement, d’user de leur influence pour enjoindre leurs membres à interdire le sablage tout au long de
    leur chaîne d’approvisionnement.
  • 5. Aux consommateurs de n’acheter que des jeans qui n’ont pas été sablés.
  • 6. Aux designers de cesser de créer des tendances de la mode qui conduisent à l’utilisation de techniques
    dangereuses et potentiellement mortelles, comme le sablage dans la production du jean.
    Les tendances de la mode ne peuvent plus continuer à causer la maladie et la mort des travailleurs de
    l’industrie vestimentaire. Nous, organisations et citoyens soussignés, nous engageons à oeuvrer pour
    mettre fin à l’utilisation du sablage dans la production de jeans dans le monde.

(*) Le comité mixte OIT/OMS sur la santé au travail a lancé en 1995 un Programme mondial pour l’élimination de la silicose
dans monde d’ici à 2030. L’objectif de ce groupe de travail est de développer et mettre en oeuvre ce programme, d’encourager
chaque pays à développer son propre programme national d’élimination de la silicose, et de fournir une base de connaissances
utiles pour les pays qui souhaitent lancer un programme national.


0 vote

Commentaires

Annonces

NOS EMISSIONS SUR FR3

Dans la "Galerie", vous trouverez les émissions diffusées lors des années précédentes...
Hélas 2016 n’a pas vu de diffusions de "flashconsos", mais tout devrait reprendre vers mi 2017, nous vous tiendrons informés !