Le médiateur national de l’énergie veut en finir avec le démarchage abusif

jeudi 27 février 2020
popularité : 4%

Afin de mieux protéger les consommateurs dans le contexte de la fin des tarifs réglementés de vente et éviter qu’ils ne se retrouvent engagés contre leur gré avec un autre fournisseur que celui qu’ils souhaitent, le médiateur national de l’énergie, Olivier CHALLAN BELVAL, considère qu’il faudrait interdire le démarchage à domicile pour la fourniture de gaz et d’électricité.

À défaut d’une telle interdiction, il propose quatre mesures pour encadrer très strictement la pratique du démarchage.

1. Interdire aux démarcheurs de recueillir directement la signature des consommateurs démarchés sur le lieu du démarchage.

2. Interdire de commencer l’exécution d’un nouveau contrat de fourniture d’électricité ou de gaz avant l’expiration du délai pendant lequel le consommateur a le droit de se rétracter (sauf en cas d’emménagement).

3. Décider que tout contrat de fourniture d’électricité ou de gaz qui aurait été souscrit sans respecter les règles précitées sera entaché de nullité absolue.

4. Créer, en complément des amendes infligées par l’Administration (DGCCRF), la sanction administrative de retrait de l’autorisation de fourniture d’énergie, en cas de pratiques de démarchage frauduleuses des fournisseurs.

Pour en savoir plus


0 vote

Commentaires

Annonces

NOS EMISSIONS SUR F3

Dans la "Galerie", vous trouverez les émissions diffusées lors des années précédentes...