Un nouvel élan en faveur des économies d’énergie et de l’efficacité énergétique dans l’Union Européenne

mardi 28 juin 2011
par  Colette
popularité : 4%

L’énergie la moins chère est celle qu’on ne consomme pas.

  • L’UE s’est fixé l’objectif d’améliorer son efficacité énergétique de 20 % d’ici à 2020, et le compte à rebours a commencé. Mais si rien n’est fait dans les années à venir, cet objectif ne sera atteint qu’à moitié, ce qui risque de compromettre notre compétitivité, nos efforts de réduction des émissions de dioxyde de carbone et la sécurité de nos approvisionnements énergétiques. De plus, la facture énergétique grève toujours lourdement le budget des consommateurs.
  • Aussi la Commission européenne propose-t-elle aujourd’hui de nouvelles mesures d’accroissement de l’efficacité énergétique, en vue de combler le retard et de remettre l’UE sur la bonne voie. Cette proposition de nouvelle directive prévoit des mesures en vertu desquelles les États membres devront intensifier leurs efforts d’utilisation plus efficace de l’énergie à toutes les étapes de la chaîne énergétique – depuis la transformation de l’énergie en passant par sa distribution jusqu’à sa consommation finale.
    « Notre proposition vise à permettre à chacun – particuliers, entreprises et pouvoirs publics – d’utiliser plus efficacement l’énergie au quotidien et de mieux gérer sa consommation d’énergie, ce qui devrait aussi alléger la facture énergétique. Potentiellement, elle devrait permettre de créer de nombreux nouveaux emplois dans l’UE », a déclaré Günther Oettinger, le commissaire européen chargé de l’énergie.

La Commission propose des mesures simples, mais ambitieuses :

  • l’obligation légale, pour tous les États membres, d’établir des plans d’économie d’énergie
  • un secteur public qui doit donner l’exemple :
  • des économies d’énergie importantes au niveau des consommateurs
  • entreprises : les PME seront encouragées à se soumettre à des audits énergétiques et à diffuser les bonnes pratiques, tandis que les grandes entreprises seront tenues de procéder à un audit de leur consommation d’énergie, censé les aider à déceler où des économies d’énergie sont possibles ;
  • efficacité de la production d’énergie : la proposition prévoit un contrôle du niveau d’efficacité des nouvelles capacités de production d’énergie, ainsi que l’établissement de plans nationaux en matière de chauffage et de climatisation comme base de planification saine et efficace des infrastructures de chauffage et de climatisation, y compris avec récupération de la chaleur perdue ;
  • transport et distribution de l’énergie : il s’agit de réaliser des gains d’efficacité énergétique en imposant aux régulateurs nationaux de tenir compte de critères en la matière dans leurs décisions, notamment lorsqu’ils approuvent les tarifs de réseaux.
  • Face à ce défi, la Commission a d’abord présenté, le 8 mars 2011, un nouveau plan pour l’efficacité énergétique, proposant un ensemble de mesures à mettre en œuvre dans tous les secteurs économiques en vue de réaliser de nouvelles économies d’énergie. Ce plan a été très favorablement accueilli par le Conseil Énergie et le Parlement européen. Aujourd’hui, la Commission présente sa proposition de directive sur l’efficacité énergétique, qui rendrait contraignantes bon nombre des grandes mesures proposées dans le plan. Cette proposition se base sur les directives en vigueur concernant la cogénération et les services énergétiques, qu’elle refonde en un acte législatif unique, de caractère global, sur l’efficacité énergétique dans les approvisionnements énergétiques et la consommation finale d’énergie.
    La proposition de directive prévoit également que la Commission évaluera en 2014 les progrès accomplis en direction de l’objectif fixé pour 2020 et présentera, si nécessaire, une nouvelle proposition législative imposant des objectifs nationaux contraignants en matière d’efficacité énergétique.

0 vote

Commentaires

Annonces

NOS EMISSIONS SUR FR3

Dans la "Galerie", vous trouverez les émissions diffusées lors des années précédentes...
Hélas 2016 et 2017 n’ont pas vu encore de diffusions mais tout devrait reprendre, on y croit ....