Bulles géantes gonflables : Des jeux à éviter

lundi 9 juillet 2012
par  Colette
popularité : 4%

Les fêtes foraines et les parcs de loisirs proposent régulièrement de nouvelles attractions.

Dernières en date, les bulles géantes gonflables dans lesquelles on se glisse, seul ou à plusieurs, et qui permettent d’avancer sur l’eau (water balls) ou sur terre (rolling balls).

Les structures destinées à être utilisées sur un terrain plat ou en pente, composées de deux enveloppes en PVC, sont de forme sphérique (dites zorbs) ou cylindrique. Les sphères, parfois équipées de harnais et dont les ouvertures sont quelquefois fermées à l’aide de filets, prennent rapidement de la vitesse en descente. Les cylindres ressemblent à des cages à écureuil que les occupants font avancer avec leurs pieds.

Les structures destinées à un usage aquatique sont constituées soit d’une double enveloppe de forme cylindrique ouverte aux deux extrémités, soit d’une seule enveloppe sphérique dans laquelle l’occupant, non harnaché, est enfermé. Dans ce dernier cas, la bulle est gonflée avec un compresseur lors de chaque utilisation et son occupant ne peut, notamment en cas de problème, s’en extraire seul.
Si ces attractions connaissent depuis deux ans un succès grandissant, leur pratique entraîne cependant des risques : éjection du cylindre, chocs entre les occupants d’une même bulle, maux de tête et étourdissements, suffocation voire asphyxie dans les sphères fermées...
Dans son avis adopté le 7 juin 2012, la Commission de la sécurité des consommateurs (CSC) insiste sur la nécessité d’agir rapidement pour réduire ces risques, aujourd’hui sous-estimés. Elle plaide notamment pour l’interdiction des bulles formant un espace étanche à l’air dans lesquelles les pratiquants sont enfermés. En effet, celles-ci les exposent à un fort risque de suffocation.

L’enquête de terrain conduite sur 11 sites proposant ces activités et l’examen du cadre juridique et normatif relatif à ces produits mettent en évidence de nombreux points noirs. Par exemple, les terrains sur lesquels évoluent les bulles ne sont pas toujours assez bien délimités et sécurisés. De même, la plupart du temps, les consignes de sécurité données par les exploitants se limitent à expliquer comment ne pas endommager les parois de la structure.

  • Ainsi, la CSC demande aux pouvoirs publics de vérifier que les utilisateurs sont correctement informés des risques présentés par les produits et leur utilisation.
  • Elle insiste sur la nécessité de créer une norme spécifique aux structures gonflables mobiles réservées à un usage terrestre.
  • Quant aux exploitants, ils doivent veiller à ce que leur personnel informe les utilisateurs des consignes de sécurité et des restrictions d’accès : âge et taille limites, risques induits par les pathologies, notamment cardiaques et respiratoires, ou par les phobies... Il leur revient également, pour des raisons d”hygiène, de nettoyer régulièrement les structures.

La CSC recommande aux consommateurs de s’assurer que ces activités sont adaptées à leur morphologie et à leur état de santé, ainsi en est-il des enfants qui souhaitent jouer dans les bulles géantes. Enfin, elle leur déconseille d’utiliser des water balls comportant un habitacle fermé et étanche à l’air.


0 vote

Commentaires

Annonces

NOS EMISSIONS SUR FR3

Dans la "Galerie", vous trouverez les émissions diffusées lors des années précédentes...
Hélas 2016 et 2017 n’ont pas vu encore de diffusions mais tout devrait reprendre, on y croit ....