Après la vache folle, à quand le poisson dingue ?

lundi 18 février 2013
par  Communiqué associatif
popularité : 2%

On le craignait mais c’est fait :

{{}}

La Commission Européenne vient de rendre possible l’utilisation des protéines animales transformées (PAT) pour nourrir les poissons d’élevage à compter du 1er juin 2013. Il s’agit essentiellement de farines animales, issues de porc et de volaille.

  • L’AFOC s’insurge contre une décision aberrante ! L’affaire de la vache folle, de triste mémoire, n’aura pas servi de leçon ! Pire, l’alimentation des porcs et de la volaille par ces mêmes farines pourrait être bientôt autorisée par la Commission Européenne !
    A l’heure des lasagnes au cheval et autres scandales agroalimentaires, cette mesure fait planer une nouvelle menace sur la sécurité et la santé des consommateurs.
  • Pour l’AFOC, il est grand temps que les apprentis sorciers de Bruxelles arrêtent de jouer avec la santé des Européens !

CONTACTER L’AFOC

{}


0 vote

Commentaires

Annonces

NOS EMISSIONS SUR F3

Dans la "Galerie", vous trouverez les émissions diffusées lors des années précédentes...