Vente de médicaments sur Internet : La CLCV demande des garanties pour les consommateurs

mardi 13 avril 2010
popularité : 2%

Communiqué de presse

La France pourrait bientôt légaliser la vente sur Internet de médicaments sans ordonnance, comme le permet la réglementation européenne, et comme cela se pratique déjà dans plusieurs Etats membres de l’UE.

La CLCV rappelle que le déremboursement de nombreux médicaments pousse les consommateurs vers des circuits de vente non sécurisés mais perçus comme moins onéreux. Cependant, l’automédication est aussi une réalité sur laquelle on ne reviendra pas. Mieux vaut une réglementation qui donne des assurances aux consommateurs : agrément européen de pharmacies en ligne ; normes de qualité pour les produits en vente ; notices en français. Il faut dans le même temps les moyens de stopper et punir toute allégation mensongère sur le Net pour des produits « miracles » plus ou moins inoffensifs. La CLCV demande à être consultée sur les assurances que le gouvernement pourrait donner, et à participer à l’élaboration du projet de réglementation.

7 millions de français se fourniraient en médicaments sur Internet . Une autorisation de la vente des médicaments sans ordonnance ne changera pas grand-chose aux achats de ceux (27%) qui cherchent à obtenir un médicament de prescription sans ordonnance. Pour ceux (64%) qui utilisent le Net pour raisons économiques ou de praticité, et pour des médicaments sans ordonnance dans notre pays, des pharmacies en ligne, domiciliées dans l’UE, avec un agrément des autorités de contrôle, et un référencement de ces sites, des produits qu’ils vendent, et des prix qu’ils pratiquent incluant frais de port, représenteraient des garanties comparé à la situation actuelle.

Mais cette réglementation doit impérativement s’accompagner d’une surveillance des publicités trompeuses pour les produits « miracles » qui peuvent, au mieux décevoir les consommateurs, au pire les rendre plus malades encore. Elle doit également s’accompagner d’une réelle prise de conscience de la santé à deux vitesses qui s’installe dans notre pays, avec le déremboursement de nombreux médicaments « de confort » et l’obligation pour certains de rogner sur d’autres dépenses ou de cesser leur traitement.

- Contact : clcv ud 13 : arles clcv.org

{{}}


0 vote

Commentaires

Annonces

NOS EMISSIONS SUR FR3

Dans la "Galerie", vous trouverez les émissions diffusées lors des années précédentes...
Hélas 2016 n’a pas vu de diffusions de "flashconsos", mais tout devrait reprendre vers mi 2017, nous vous tiendrons informés !