Tarif réglementé de l’électricité : Des annonces gouvernementales très encourageantes

lundi 23 juin 2014
par  Communiqué associatif
popularité : 4%

La ministre de l’Environnement vient d’annoncer deux mesures très encourageantes concernant le tarif de l’électricité.

{{}}

  • Sur un plan structurel, elle prévoit une refonte du système de calcul du prix de l’électricité afin de mieux tenir compte de l’évolution des coûts réels d’approvisionnement. Sur un plan plus conjoncturel, mais très important pour la facture des ménages, la décision d’augmenter le prix de l’électricité de 5 % en août est reportée, voire annulée.
    - Nous espérons que cette dernière mesure ne sera pas invalidée par une action des opérateurs alternatifs auprès du Conseil d’Etat, ce que la réforme du système du calcul permet justement d’espérer.

La CLCV salue ces annonces, qui devront être confirmées dans les faits, et qui s’imposaient dans un contexte difficile pour le pouvoir d’achat où la dépense en énergie pèse lourd.

Il s’avère aussi que ces décisions sont justifiées sur le fond. A la mi-mai, La CLCV avait écrit à la ministre et rendu public son dossier pour demander une réforme de la régulation du prix de l’électricité et du système de calcul établi par la commission de régulation de l’énergie (CRE).
Il est en effet peu compréhensible que la CRE recommande pour 2013 et 2014 une forte hausse du tarif de l’électricité quelques mois après la publication d’un rapport de la Cour des comptes qui atteste d’une évolution peu justifiée des coûts d’exploitation de l’opérateur et alors même que le marché de gros est plutôt à la baisse.

Au-delà du système de calcul, notre association propose plusieurs évolutions visant à améliorer le mécanisme de régulation :

{{}}

  • Donner un rôle normatif à la CRE qui doit pouvoir évaluer la pertinence des évolutions des coûts des opérateurs sous tarif réglementé.
  • Poser pour principe que les avis de la CRE relèvent d’une évaluation technico-économique et en aucun cas d’objectifs de politiques publiques (telle que la modification des comportements des consommateurs) qui engagent, non une instance de régulation, mais l’Etat, le Parlement et le débat public.
  • Publier les sources extérieures servant d’appui au calcul tarifaire (principe d’open data).
  • Réduire la dépendance technique de la commission envers EDF en ayant davantage recours à des tiers indépendants.

Contact


0 vote

Commentaires

Annonces

NOS EMISSIONS SUR FR3

Dans la "Galerie", vous trouverez les émissions diffusées lors des années précédentes...
Hélas 2016 et 2017 n’ont pas vu encore de diffusions mais tout devrait reprendre, on y croit ....